Mécanique générale







Cette série de photographie a été réalisée dans un atelier de Mécanique en 2014 à Mâcon. On réalise dans cette usine des pièces métalliques et des outils que d’autres machines accueilleront. Il ne s’agit pas là d’un travail de commande, ayant connaissance de ces lieux j’ai demandé l’autorisation de pouvoir photographier lorsque les machines étaient à l’arrêt, les jours de relâche. J’ai choisi de photographier ces machines-outils frontalement, à la lumière des seules verrières, gardant l’atmosphère de clair-obscur, de pénombre que j’ai trouvé en pénétrant dans ces lieux. Le travail à la chambre photographique, en grand format correspond et répond à ces outils de précision dont j’ai fait le portrait. Les couleurs émergeant de l’ombre, la géométrie abstraite et rigoureuse des formes, l’intemporalité du design des pièces et des machines, le silence de ce hangar déserté favorisent la contemplation. Les formes et les commandes mécaniques ou numériques correspondent à des fonctions précises qui laissent percevoir en creux les gestes absents des opérateurs. Photographier dans cet atelier, travailler à une variation sur ces machines m’a amené à m’interroger sur les gestes au travail et le labeur des hommes, entre savoir-faire et répétitivité brutale des tâches. Je n’ai cependant pas eu pour ambition, en réalisant cette série, de développer un propos général sur le travail mais plutôt de montrer des machines et des pièces métalliques que l’absence de fonction dans mes images transforme en autant de sculptures énigmatiques.






© François Deladerrière, 2018